Quel abrasif d’aérogommage choisir ?2024-06-05T21:41:55+02:00

Quel abrasif d’aérogommage choisir ?

L’aérogommage, vous connaissez ? Cette technique unique de nettoyage par projection d’abrasifs sur diverses zones de contact fait des merveilles. Bois ancien, pierre, verre, métal… Rien ne résiste à son efficacité. Mais pour obtenir un résultat optimal, le choix du corrosif s’avère crucial. Alors comment choisir le bon produit pour vos travaux ? Découvrons ensemble les clés pour sélectionner celui qui sera le plus adapté à vos besoins.

Comprendre le rôle des abrasifs dans l’aérogommage

L’aérogommage, une technique de nettoyage de surface, est indissociable du choix des bons matériaux. Lorsque vous réalisez des travaux de décapage par air comprimé, le matériau utilisé joue un rôle primordial. En effet, l’efficacité de celui-ci dépend en grande partie des caractéristiques du décapant choisi.

Les abrasifs sont des produits durs et granulaires. Ils sont projetés à haute pression sur une superficie afin d’éliminer les saletés, la rouille, la peinture ou tout autre revêtement indésirable. Chaque type possède des propriétés spécifiques, et c’est dans ces différences que réside la clé du choix.

Décoder les critères de choix d’un abrasif

Le choix des particules de lavage dépend de plusieurs critères : la pièce à décaper, l’objectif du traitement, la puissance de votre matériel, mais aussi le respect de l’environnement. Certains sont plus doux, d’autres plus agressifs. Certains sont biodégradables, d’autres non. Il est donc nécessaire de bien évaluer vos besoins avant de faire votre choix.

Le mesh, par exemple, est une unité de mesure qui correspond à la taille des grains. Plus le numéro de mesh est élevé, plus les grains sont fins, et donc moins agressifs pour la zone à traiter.

Les différents abrasifs pour l’aérogommage

Il existe une multitude de substances décapantes disponibles sur le marché. Pour vous aider à y voir plus clair, Pac Diffusion se penche sur les 6 principaux : le garnet, le bicarbonate, la bille de verre, le végétal, le jetglass et le novablast.

Le garnet est un abrasif naturel qui offre un excellent rapport qualité-prix. Vendu en sac, il est particulièrement recommandé pour les travaux de sablage en raison de sa dureté et de sa densité.

Le bicarbonate de soude est très doux. Il est idéal pour des zones délicates, comme le verre ou le plastique.

Les billes de verre sont fabriquées à partir de verre recyclé ou de silice fondue. Elles sont particulièrement efficaces pour éliminer les traces de rouille et les souillures sans endommager un périmètre traité.

L’abrasif végétal tel que l’écorce de noix de coco broyée ou les coques de noix, est une alternative écologique à ceux conventionnels. Il est utilisé pour le dépoussiérage d’une zone sans générer de poussière nocive.

Le Jetglass est un décapant synthétique dur et polyvalent utilisé pour le décapage et la préparation de zones métalliques. Le Jetglass offre une efficacité de nettoyage élevée et une durabilité supérieure.

Le Novablast est un décapant innovant à base de microcristaux de corindon blanc. Il est efficace pour éliminer les revêtements, les traces de corrosion et les souillures tenaces sur une variété de surfaces, tout en minimisant les dommages causés au substrat.

Présentation d’abrasifs par un passionné d’aérogommage

Opter pour une sableuse ou une aérogommeuse

La sableuse et l’aérogommeuse sont deux types de machines utilisées pour les travaux d’aérogommage. La sableuse, plus puissante, est généralement utilisée pour les travaux de décapage lourds ou pour le traitement de grandes surfaces. L’aérogommeuse, plus douce, est parfaite pour le traitement de surfaces délicates.

Le choix entre une sableuse et une aérogommeuse dépend donc de la nature de vos travaux, mais aussi du typehttps://youtu.be/FUvMFQmrqoc?si=LHv6AAEfSn0ab-42&t=747 d’abrasif que vous prévoyez d’utiliser. Certaines machines sont plus adaptées à certains matériaux de nettoyage que d’autres.

Respecter l’environnement dans le choix de l’abrasif

Le respect de l’environnement est un critère de plus en plus important dans le choix des particules de nettoyage. Certains, comme le garnet ou le verre recyclé, sont biodégradables et donc plus respectueux de l’environnement. D’autres, comme l’oxyde d’aluminium, peuvent être recyclés et réutilisés à plusieurs reprises, ce qui réduit leur impact environnemental.

Il est également recommandé de choisir une substance dont l’extraction et la production sont respectueuses de l’environnement. Par exemple, le garnet est extrait de mines à ciel ouvert, ce qui limite son impact environnemental par rapport à d’autres abrasifs extraits de mines souterraines.

En conclusion, le choix du matériau de traitement de surface dépend de nombreux critères : la nature de vos travaux, le type de surface à traiter, la puissance de votre matériel, vos préoccupations environnementales… Prenez le temps de bien évaluer vos besoins avant de faire votre choix. Et n’oubliez pas : le meilleur abrasif est celui qui répond le mieux à vos attentes.

Utilisation et entretien de votre matériel d’aérogommage

Une fois que vous avez choisi le bon nettoyant, il est également important de savoir comment entretenir et utiliser correctement votre équipement. Que vous utilisiez une sableuse pour des travaux de décapage lourds ou une aérogommeuse pour des surfaces plus délicates, il est essentiel de respecter certains principes de base pour assurer la longévité de votre matériel et obtenir les meilleurs résultats possibles. Prenez également connaissance des différents accessoires pour aérogommeuse qui permet de la rendre plus optimal selon les conditions de vos travaux.

D’abord, assurez-vous de bien connaître votre équipement. Que ce soit une aérogommage cabine sablage ou un simple kit de sablage, chaque outil a ses spécificités. Par exemple, certains appareils fonctionnent à basse pression tandis que d’autres requièrent une pression plus élevée. De même, la composition chimique de certains médias de décapage peut nécessiter des précautions particulières lors de l’utilisation.

Ensuite, pensez à nettoyer régulièrement votre matériel. L’accumulation de résidus des décapants peut endommager votre matériel et affecter l’efficacité du lavage. Après chaque utilisation, videz et nettoyez soigneusement le réservoir de votre machine.

Enfin, lors de l’entreposage de votre matériel, veillez à le protéger de l’humidité et des températures extrêmes, qui peuvent altérer la performance de l’appareil ou provoquer la corrosion des pièces métalliques.

Aller plus loin avec Pac Diffusion

Pour approfondir vos connaissances en aérogommage et sur votre projet, n’hésitez pas à nous contacter. Nos experts pourront vous conseiller sur le choix d’abrasifs et de matériel, en fonction de vos besoins spécifiques.

Outre les différentes variétés d’abrasifs, vous pourrez également découvrir diverses techniques d’aérogommage, comme le sablage à basse pression ou le décapage à l’eau. De plus, nous vous accompagnons dans l’achat de votre matériel, en vous proposant des solutions adaptées à vos travaux.

L’aérogommage de bois : une technique délicate

Ce genre d’aérogommage est une utilisation courante. Cependant, le bois étant une matière délicate, le choix de l’abrasif et la technique utilisée sont particulièrement importants.

Par exemple, un matériau de polissage trop agressif pourrait endommager la surface. Il est donc recommandé d’opter pour une substance douce, comme le bicarbonate de soude ou le garnet mesh de petite taille. De plus, l’aérogommage doit être réalisé à basse pression pour préserver la qualité de celle-ci.

Il faut également être conscient de l’essence du bois à traiter. Certains, comme le chêne ou le hêtre, sont plus durs et peuvent donc supporter un traitement plus agressif que des essences forestières plus tendres, comme le pin ou le sapin.

Conclusion

En somme, le choix du décapant dépend de nombreux critères, tels que le type de produit à traiter, l’objectif de votre projet et vos préoccupations environnementales. Que vous optiez pour un sac de garnet, l’oxyde d’aluminium ou le bicarbonate de soude, il est essentiel de bien comprendre les propriétés de chaque corrosif pour obtenir les meilleurs résultats.

N’oubliez pas non plus de bien entretenir votre matériel d’aérogommage et de consulter nos experts, pour mieux appréhender cette technique. Enfin, si vous envisagez d’aérogommer du bois, prenez en compte la délicatesse de cette matière et optez pour un traitement doux et adapté.

En définitive, choisir le produit d’aérogommage le plus adapté à vos besoins vous permettra d’obtenir des résultats de qualité, tout en respectant votre matériel et l’environnement.

FAQ

 

Qu’est-ce que l’aérogommage et comment choisir le bon abrasif?

L’aérogommage est une technique d’assainissement par projection d’un abrasif naturel à faible pression, permettant de décaper ou de nettoyer une surface sans l’abîmer. Pour choisir le bon substituant, il faut considérer la nature de l’espace à traiter, le type de saleté ou de revêtement à enlever, et le niveau de finition désiré. Chaque décapant possède des propriétés spécifiques adaptées à différents usages.

Quels sont les différents types de décapants utilisés en aérogommage?

Il existe plusieurs genres d’abrasifs, parmi lesquels on trouve des produits tels que le bicarbonate de soude, utilisé pour des endroits délicats, un sac de bille de verre pour polir et nettoyer, le corindon pour des travaux plus agressifs, et les coquilles de noix ou le garnet pour un décapage efficace tout en préservant le support. Chaque décapant a des caractéristiques de dureté et de granulométrie qui influencent son impact sur la surface traitée.

Comment déterminer la granulométrie idéale de l’abrasif pour mon projet?

La granulométrie de l’abrasif, c’est-à-dire la taille des grains, est un critère essentiel. Pour un décapage délicat ou des finitions fines, il est préférable d’utiliser une granulométrie fine. À l’inverse, pour retirer des revêtements épais ou effectuer un nettoyage en profondeur, une granulométrie plus grosse sera plus efficace. Il convient de le tester sur une petite zone pour évaluer son impact avant de procéder au traitement complet.

Quel abrasif choisir pour un aérogommage écologique?

Pour un aérogommage respectueux de l’environnement, privilégiez les produits d’origine naturels et biodégradables comme le garnet, les coquilles de noix, ou le bicarbonate de soude. Ces matériaux sont moins nocifs pour l’environnement et pour la santé des opérateurs, étant dépourvus de substances toxiques et chimiques.

Peut-on réutiliser les abrasifs d’aérogommage?

Certains décapants d’aérogommage peuvent être réutilisés plusieurs fois, à condition qu’ils n’aient pas été trop fragmentés durant le processus. Les billes de verre et le corindon sont par exemple réputés pour leur durabilité et peuvent souvent être recyclés. Cependant, leur réutilisation dépend de leur état après le traitement et de la capacité de l’équipement à séparer les débris du média intact.

PAC DIFFUSION

Besoin d’un devis, d’une prestation de  maintenance ?

06 33 40 93 18

Contact

siège social : 664 route de Veissieux-le-bas 01600 Reyrieux France - Reception – Expédition – SAV : ZAC ACTINOV, Chemin de Charolles, 01120 THIL

Téléphone : 04 81 65 13 02

Mobile : 06 33 40 93 18

BESOIN D’UN DEVIS, D’INFORMATION ?

Contactez-nous

Actualités

Aller en haut